15 avril 2016

Poème de Sara Oudin

  Je vois la colère qui suinterouge et poisseuse, suavedans le fruit éclatépar un soleil violent Je vois la gorge ouvertetendue sans défensemille grains gorgés de sangofferts à mille dents  Je vois la folie contenuecloisonnée, silencieuseexplosion mélancoliquel'âme corrompue, au bord de la pourriture Et ma soif est inextinguible. Sara Oudin  
Posté par didierbenloulou à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :